La puissance des habitudes dans l’investissement

Dans la continuité des articles épargnez plus et gagnez plus, vous aurez compris que pour devenir riche, l’objectif est de maximiser le plus possible la différence entre vos dépenses et vos revenus. La magie de cette formule passe par deux leviers qui sont totalement complémentaires. Il faut :

  • Réduire ses dépenses
  • Augmenter ses revenus
  • Investir la différence

La formule peut paraitre bête dite comme ça, mais sa puissance est indéniable. Le dernier point est à la fois est très important et extrêmement simple. Pourtant c’est l’étape la plus compliquée car il faut passer à l’action. Pour appliquer ces principes à la vie réelle, vous allez devoir modifier certaines de vos habitudes, peut-être votre mindset ou votre manière d’investir.

Augmenter votre patrimoine sans compter sur le loto va vous nécessiter une bonne dose de patience, de stratégie et surtout de mise en place d’habitudes durables et puissantes.

La puissance des habitudes

Une équipe de chercheurs du MIT s’est intéressée au processus neurologique de l’habitude. Les résultats de leur étude démontrent que les ganglions de la base du cerveau contiennent des noyaux gris dont la fonction est de stocker les habitudes. Ces noyaux gris permettent au cerveau de se mettre en veille lors des mouvements de routine.

C’est pour ça que lorsque nous effectuons une action pour la première fois l’activité cérébrale est très élevée. Au fil des répétitions, cette activité diminue jusqu’au stade où le cerveau se met en veille car les actions répétitives sont converties en automatismes.

Ils ont observé que pour se mettre en veille au bon moment, le cerveau suit un schéma précis, celui de la boucle de l’habitude que l’on peut résumer par les étapes suivantes :

Bonnes ou mauvaises, ces habitudes sont ancrées en nous. Elles sont plus fortes que le bon sens et sont très puissantes mais aussi très fragiles.

Changez vos habitudes et passez à l’action

Changer une mauvaise habitude n’est pas facile. C’est un travail personnel qui se réalise sur le long terme. Pour y arriver, il faut la disséquer à la manière d’un biologiste qui étudierait un animal. Il faut se poser les questions suivantes :

  • Quel est le signal qui déclenche cette habitude ?
  • Qu’est-ce que cette habitude m’apporte ?

En ayant ces informations en tête, il est possible de reconnaître le signal déclencheur et la récompense. Pour modifier cette habitude, il faut changer sa routine de répétition. Autrement dit, remplacer cette mauvaise routine par une routine plus saine.

Par exemple, vous recevez votre paie. Vous dépensez l’intégralité de votre capacité d’épargne dans des achats superflus qui ne vous apportent rien à long terme.

Vous pourriez remplacer votre routine de répétition, ici des dépenses superflues, par une autre plus saine.

Vos anciennes habitudes

Appliquez de nouvelles routines à votre épargne et à vos investissements. Elles vous le rendront bien !

Je vous propose l’exemple suivant pour illustrer la puissance des habitudes sur le plan de l’investissement.

Situation n°1

Votre routine d’investissement vous aura permis au bout de 20 ans d’épargner 25.235€ au bout de 20 ans.

Vous allez le voir, en modifiant votre boucle d’habitude, vous allez pouvoir transformer radicalement votre récompense.

Prenons maintenant le cas où le salarié gagne toujours 1600€ par mois mais cette fois-ci il aura mis en place un ensemble de routines lui permettant de dépenser moins, de gagner plus et de suivre une stratégie d’investissement à long-terme.

Vos nouvelles habitudes

Situation n°2

Vous avez fait le nécessaire pour dépenser moins, vous arrivez maintenant à conserver 300€ d’épargne par mois, soit 18% de vos revenus salariaux.

Vous avez créé un petit business qui vient compléter vos revenus. Cela vous permet de gagner 200€ supplémentaires tous les mois. 

La capacité d’investissement est maintenant de 500€ par mois. 

Vous choisissez d’investir passivement à long-terme à travers des méthodes qui ont fait leurs preuves à travers le temps.

Mise en place d’un plan d’investissement

Vous choisissez le plan suivant :

• Un investissement de 150€ par mois sur un  ETF répliquant le S&P 500 ayant une performance moyenne annualisée de 9% par an.

• Vous investissez 150€ tous les mois dans le portefeuille de Ray Dalio avec une performance moyenne annualisée de 7.25% par an.

• Un investissement de 150€ tous les mois dans plusieurs SCPI diversifiées ayant une performance moyenne annualisée de 5.5% par an.

• Vous investissez 50€ par mois avec une approche DCA dans une crypto monnaie solide (BTC ou ETH) avec une performance moyenne estimée de 20% par an.

Votre récompense

Au bout de 20 ans, ces nouvelles habitudes vous auront permis d’investir 6000€ par an soit un total de 120 000€ (contre 24 000€ pour la première situation).

La totalité de vos investissements valent maintenant 400 000€ 20 ans plus tard. Plutôt pas mal pour quelques habitudes modifiées, non ?

C’est 16 fois plus que dans la première situation.

La bonne nouvelle, c’est qu’avec 400.000€ vous pouvez générer des revenus conséquents et accéder à la liberté financière !

Imaginons que vous placiez l’intégralité de ces 400.000€ sur des produits vous versant des revenus réguliers. Imaginons un mixe entre SCPI, ETF distribuant, des produits structurés et du stacking de cryptomonnaie. 

Vous pourriez certainement arriver à générer 5% de revenus net annualisés. Soit 20.000€ par an, soit 1600€ par mois !

Ce montant ne vous rappelle rien ? C’était le salaire net présenté dans les deux situations.

On a tendance à surestimer ce que l’on peut faire en 1 an mais à sous-estimer ce que l’on peut faire en 10 ans.”

Tony Robbins