Comprendre l’investissement dans les matières premières

La catégorie des matières premières regroupe tout ce qui sert à la fabrication de biens. Il s’agit par exemple du gaz naturel, du pétrole, du sable, du maïs, du riz etc…

La mondialisation a conduit à un monde faiblement inflationniste et à des prix des matières premières faibles, favorisant la croissance économique.

Les matière premières peuvent avoir leur place dans le patrimoine d’un investisseur stratège et diversifié.

Les matières premières en un coup d’œil.

Sur une base historique, la performance annualisée de la catégorie des matières premières a été négative d’environ -5%, contre 11% pour les actions.

La classe d’actif des matière premières est aussi volatile que les actions.

Attention cependant aux conclusions trop rapides, la période observée a connu une très faible inflation ce qui n’a pas du tout profité aux matière premières.

Cela ne signifie donc pas que les matières premières sont un mauvais investissement. C’est une classe d’actifs décorrélée des actifs traditionnels comme les actions, les obligations ou l’immobilier. Elles ont donc tout à fait leur place dans un portefeuille diversifié.

Evolution de 10.000€ investi dans un ETF sur les matières premières ajusté de l’inflation

Quelles sources de revenus ?

Tout comme l’or, les matières premières sont des actifs improductifs. Elles ne produisent donc aucun revenu.

Le seul moyen de valoriser son investissement dans les matières premières est que leur prix augmente.

Quel environnement pour les matières premières ?

Le prix des matières premières sont un des moteurs de l’augmentation de l’inflation. Ainsi elles sont les premières à profiter des périodes inflationnistes.

Entre mars 2020 et mars 2021 dans un contexte de forte anticipation d’inflation l’indice qui suit les matières premières a augmenté de plus de 40%.

Comme la plupart des actifs traditionnels réagissent négativement à l’inflation, posséder des matières premières dans son patrimoine est une stratégie intelligente qui permet de limiter l’impact d’une augmentation de l’inflation sur la valeur de votre portefeuille.

Une faible inflation est un environnement très défavorable au prix des matières premières.

Que se passe-il en cas de retournement du marché des matières premières ?

Tout comme l’or, les matières premières sont très peu corrélées aux autres actifs traditionnels. Si le prix des matières premières chute, d’autres actifs comme les actions ou les obligations vont prendre le relais.

C’est pourquoi les matières premières ne doivent représenter qu’une petite partie d’un portefeuille diversifié.

Quels avantages ?

Le principal avantage de détenir des matières premières dans votre portefeuille est de profiter d’une protection contre l’inflation, là où les autres actifs y sont plutôt sensibles.

Quels inconvénients ?

Les matières premières sont des actifs improductifs, elles ne procurent aucun revenu. Leur prix ne reflète que l’intérêt que les acheteurs en ont.

Dans un marché en croissance et à faible inflation, les matière premières risquent de souffrir.

Quelle place pour les matières premières dans votre patrimoine ?

Allouer une patrie de votre patrimoine aux matières premières va vous permettre de le protéger en cas de période prolongée d’inflation. Il est recommandé d’avoir entre 2% et 7% de matières premières.

Comment investir ?

Il n’est pas simple d’investir dans les matières premières en direct.
La meilleur manière de procéder est d’y investir via un ETF à réplication synthétique.
Cet ETF va traquer les prix d’un panier de matières premières comme le pétrole, le gaz naturel, la viande, la soie etc…

Il y a très peu d’ETF matières premières accessibles en France. Pour moi le meilleur est l’ETF de commodities refinitiv Lyxor qui propose un ETF à frais réduits.

1 réflexion sur “Comprendre l’investissement dans les matières premières”

  1. Ping : Reproduire la stratégie de Ray Dalio - patrimoine-blog

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.