Comment maîtriser ses émotions dans l’investissement ?

Vous l’avez appris dans l’article sur la diversification, tous les actifs ne portent pas la même espérance de gain et tous les actifs n’ont pas le même risque. Si vous ne l’avez pas encore fait, je vous invite à aller lire cet article avant d’attaquer celui ci.

A l’inverse des investissements qui comportent une garantie en capital comme le livret A ou les fonds euro, investir sur les marchés financiers présente une espérance de gain supérieure pour un risque de perte en capital. C’est le prix du risque.

Les marchés financiers sont imprévisibles et imprédictibles par nature. De tous temps, les investisseurs et les spéculateurs ont essayé de trouver de méthodes pour prédire les mouvements futurs du marché grâce aux statistiques ou à l’analyse technique. C’est impossible. J’en parle plus en détail dans cet article. Benjamin Graham, qui a été le formateur et mentor de Warren Buffet a personnifié la bourse par un personnage fictif, Mr le marché.

Monsieur le marché

Mr le marché est un personnage fictif représenté comme un névrosé imprédictible qui fonctionne uniquement à l’humeur. Tous les jours, Mr le marché veut vous acheter ou vous vendre quelque chose.

  • Lorsqu’il est heureux, il est prêt à payer très cher ce que vous avez à vendre.
  • Lorsqu’il est malheureux, il est prêt à vendre à n’importe quel prix ses actions.

Mr le marché est l’incarnation de l‘imprévisibilité des marchés boursiers. Certains évènements imprévisibles peuvent venir bouleverser l’humeur de Mr le marché. Lorsque vous investissez, il faut toujours garder à l’esprit qu’un événement imprévisible peut à tout moment se réaliser et affecter votre vie et vos investissements.

En finance, un événement imprédictible est appelé un cygne noir. Ce concept de cygne noir a été popularisé par Nassim Taleb dans son livre « L’impact de l’imprévisible ».

Comprendre l’imprévisible

Le principe d’imprédictibilité a été illustré par le cygne noir de Nassim Taleb. Le postulat est le suivant: avez vous déjà vu un cygne de couleur noir ? Il y a fort à parier que vous n’en ayez jamais vu de votre vie. C’est normal car ils sont particulièrement rares.

Quand les colons ont découvert l’Australie en 1770, ils ont trouvé des cygnes noirs. C’était au-delà de ce que leur esprit pouvait imaginer car nos expériences passées définissent nos croyances. Au cours de votre carrière d’investisseur, il est probable qu’un événement complétement en dehors de votre champ de croyances se produise et vienne tout bouleverser.

Ce concept est clé pour comprendre l’environnement dans lequel vous vous trouvez lorsque vous investissez. Il met en avant la nécessité de vous protéger correctement en diversifiant vos investissements.

L’impact de l’imprévisible

Les événements imprévisibles peuvent avoir des impacts très positifs ou très négatifs. L’un des exemples du livre de Nassim Taleb illustre ce concept à la perfection. Mettez vous pour quelques lignes dans la peau d’une dinde d’élevage. Pendant une série de 99 jours, un gentil éleveur vous donne à manger. Il ne manque jamais un seul jour. Notre esprit qui est très fort pour s’imaginer des tendances pensera à coup sur que le 100ème jour sera comme le 99ème.

Hors le 100ème jour rien ne se passe comme prévu ! Le gentil éleveur qui vous a nourri pendant 99 jours, vous décapite au 100ème jour et vous finissez au four avec des marrons.

En tant que dinde, cet événement était complétement imprévisible car la dinde n’a jamais vécue une pareille expérience au cours de ses 99 premiers jours d’existence.

C’est pourquoi vous lirez souvent sur des brochures d’investissement que « les résultats passés ne préjugent pas des résultats futurs« .

Gardez toujours à l’esprit qu’un évènement complétement imprévisible et en dehors de votre champ de croyances – connaissances peut à tout moment survenir et balayer vos investissements.

« Si tu t’inquiètes, tu n’as pas à t’inquiéter et si tu ne t’inquiètes pas, tu dois t’inquiéter« 

Ray Dalio

Ne finissez pas comme la dinde et protégez vous

En tant qu’investisseur, votre première obligation est de survivre. Pour minimiser l’impact de l’imprévisible, il faut jouer la défense plutôt que l’attaque. Le long terme plutôt que le court terme.

De nombreuses stratégies, portefeuilles d’actifs permettent de se protéger et de diminuer l’impact de l’imprévisible.

Avoir une bonne diversification avec des actifs décorrélés permettra de minimiser l’emprise de l’imprédictible.

Les grands principes qui vont vous permettre de gagner à long terme tout en vous protégeant sont d’avoir une bonne stratégie, une bonne diversification et de la discipline.

3 réflexions sur “Comment maîtriser ses émotions dans l’investissement ?”

  1. Ping : Comprendre l’investissement dans les obligations - patrimoine-blog

  2. Ping : Reproduire la stratégie de Harry Brown - patrimoine-blog

  3. Ping : La puissance de la diversification - patrimoine-blog

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.